Au commencement était le verbe...

mais le corps était là aussi pardi !




Encore quelques jours et les feuilles des arbres auront pris une belle couleur dorée ! Comment vis-tu ce début d'automne ? Moi j'ai ressenti un grand besoin de me secouer pour faire tomber les fruits de l'arbre ! Récolter, faire le tri entre ce que je vais conserver pour m'aider à passer l'hiver, et ce que je vais laisser au sol, qui va se décomposer lentement et nourrir la terre pour le printemps prochain, sans que je m'en occupe. Ce travail de récolte et de tri, je ne le fais pas seule. J'ai choisi d'embarquer dans un accompagnement au long cours : 6 mois de voyage pour une exploration en profondeur. Je suis immensément ravie d'entamer cette aventure, qui sera probablement remuante, déconcertante, surprenante ! Et qui me sera, je le sens, d'un réel soutien pour traverser l'automne et l'hiver. Il y a parfois des moments où tu sens que tu peux avancer en solo, mettre en place tes projets, matérialiser tes idées, en étant complètement "autonome". Et puis il y a des moments où tu vois qu'en faisant les choses seul.e, par souci d'autonomie justement (voire par principe), et bien... ces choses ne bougent pas. C'est comme si tu restais bloqué.e à un palier sans pouvoir avancer. Tu stagnes, alors que tu vois très bien le reste du chemin devant toi et qu'il te fait méga envie ! Tu stagnes, alors que tu sens que ça frétille à l'intérieur de toi rien qu'à sentir les parfums de liberté que ce chemin te promet. Sauf que y'a un truc qui fait que tu restes comme collé.e au plancher. Tu entrevois un peu les raisons de ça, mais ça suffit pas pour faire bouger l'énergie. Et puis il y a des moments où tout s'embrouille. Des moments où tout devient plus compliqué : tes relations commencent à s'embourber, à s'encroûter, parfois même à s'envenimer. Ton taf devient une sempiternelle rengaine qui fini par te prendre plus d'énergie qu'il ne t'en donne, tes projets d'avant ne te font plus autant rêver, voire même ils semblent petit à petit se recouvrir d'un voile d'impossibilité. Tu n'y crois plus. Se lever le matin devient un exploit, chaque fois un peu plus dur à conquérir. Dans chacune de ces situations, aller demander du soutien, prendre la décision de se faire accompagner est souvent le meilleur choix pour aller regarder de plus près ce qui se joue. Généralement cela prend la forme d'un suivi psychologique. L'idée étant d'aller poser des mots sur les cafouillages de nos vies, pour tenter d'analyser, de dénouer, de comprendre. Et d'aller mieux. J'ai fait ça à plusieurs reprises dans ma vie, jusqu'à ce que je sente que quelquechose me manquait dans ce type d'accompagnement. Je constatais que passer 45mn à parler et bien ça ne me rendait pas moins tendue ! Ça ne me rendait pas moins anxieuse et je continuais à cogiter. Finalement mon énergie restait concentrée dans le haut de mon corps, dans mon mental, dans ma tête ! L'accompagnement que j'ai choisi de suivre mêle la médecine de la parole à celle du corps. Pour moi les 2 sont indissociables ! Je crois intimement que se lancer dans un travail basé uniquement sur la parole, c'est comme parcourir le chemin sur une seule jambe. Et c'est la découverte du massage qui m'a permise de trouver l'ajustement nécessaire pour avancer sans me sentir bancale. Le corps et l'esprit sont liés, tout ça fonctionne ensemble. Il suffit de regarder autour de toi et de compter le nombre de burn-out, de maladies digestives (Crohn, côlon irritable...), les désordres gynécologiques ou encore les maladies de peau (psoriasis, eczéma...), pour comprendre à quel point physique et psychique sont en lien permanent. Si d'un côté on peut constater les effets délétères du stress, de l'anxiété et de l'angoisse sur notre corps, de l'autre on peut aussi mesurer combien agir sur notre corps dans ces moments là produit un effet considérable sur la diminution de ces troubles de l'humeur. Les tensions mentales se retrouvent dans le physique (et l'inverse est aussi vrai !). Plusieurs études ont démontré les effets bénéfiques du massage sur la dépression et ses symptômes : par une baisse de la tension psychologique, de l'agitation, une diminution des tensions au niveau du cou et des épaules. C'est toute une symphonie hormonale qui se met en place dans ton corps pendant un massage ! Endorphines, ocytocines, dopamines et sérotonines, le quatuor du bien-être se libère sous l'effet du toucher. Le massage est un splendide outil complémentaire et ô combien compatible avec une démarche psychothérapeutique. Je ne suis pas psychologue, ni psychothérapeute. Mais je peux t'accompagner avec le toucher à :

  • traverser tes états émotionnels

  • y mettre de la douceur

  • prendre conscience de tes tensions physiques

  • et les détendre.

De même que les bénéfices d'un travail avec la parole se font sentir grâce à un suivi régulier, les bénéfices profonds d'un accompagnement sur le corps se révéleront pleinement sur la durée. Y'a pas de miracle !!

  • Si tu sens que tu as besoin d'un soutien dans la fraîcheur automnale et pour la traversée hivernale

  • Si tu as besoin de lâcher le mental, de lâcher la tête et de retrouver confiance en ton corps

  • Si tu veux mettre toutes les chances de ton côté pour éviter la dépression saisonnière

  • Si tu veux simplement goûter à la chaleur d'un toucher soutenant et accueillant, comme un bon feu de cheminée !

J'ai sorti de mon sac magique une nouvelle proposition : - Revenir dans la chaleur de mon corps - pour te sentir chez toi, comme dans un cocon Une offre de 5 massages d'1h à utiliser d'Octobre à Février 2022 ************


Combien ça coûte ? 300 € - si tu prends ton 1er rendez-vous avant le 14 Octobre Après cette date le tarif sera de 315 €. Écris moi si tu veux en savoir plus !

***********

Je te souhaite un mois d'Octobre doux et sucré, comme une bonne tarte aux pommes !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout