39 jours. 936 heures. 56160 secondes



Aujourd'hui, et pour un temps incertain encore, je ne peux exercer mon activité de massage.


Aujourd'hui, le contexte nous pousse à faire différemment, dans de nombreux domaines de notre vie, et le domaine professionnel en fait largement les frais.


Je ne peux éviter la " distanciation sociale " : le toucher est au cœur de mon métier. C'est ce toucher que les clients viennent chercher, pour de multiples raisons, et c'est ce contact physique, entre autre, qui me plaît dans cette activité.


Faire différemment ? J'aurai pu me lancer dans réalisation de vidéos d'auto-massage. C'est d'ailleurs la 1ère idée qui m'est venue à l'annonce du confinement. Et puis, en prenant un peu de recul, en laissant l'idée se déposer en moi, j'ai senti que je n'avais pas envie de ça. En étant attentive à la résonance intérieure, j'ai senti que ça vibrait pas. Quand je dis " ça vibrait pas " c'est pas une image, c'est pas un langage ésotérique spirito-perché ! C'est tout ce qu'il y a de plus réel. Une vibration c'est une vibration, point. Et là : nada. Rien dans le ventre à cette idée de vidéo, pas de joie, pas d'excitation, pas le moindre frisson d'envie. Cette idée était apparue en mode réflexe de survie - " vite agissons pour ne pas se faire engloutir ! ". Alors j'écoute et je n'y vais pas.


Il n'y a même pas besoin de donner d'explication à cela, pas de justification, pas d’argumentation à cette décision. La sensation (ou dans ce cas, l'absence de sensation) suffit, simplement.


Pourquoi je te parle de ça ?


Parce que ce micro-exemple montre, de façon simple, à quoi sert l'écoute intérieure :à faire des choix.

Peut-être que tu te dis : " Mais bigre, j'ai pas besoin d'aller écouter ce qui se passe dans mon corps ou dans mon ventre pour prendre une décision! Il me suffit de faire la liste des pour et des contre et hop ! Je choisi en fonction. "

Ok. Mais prendre une décision avec sa tête, ça ouvre tout le champ des possibles au doute et à la confusion, ça promet une décision qui aura du mal à tenir dans la durée, parce que prise sur des " il faut / je dois ". Ça promet des regrets dans 6 mois, 1 an, 5 ans, 10 ans...


C'est quoi le lien avec le massage ?

Se faire masser est une façon de se mettre en écoute intérieure.

Le toucher aide à se mettre en posture d'attention aux sensations physiques, en posture d'écoute de soi ( Est-ce que cette zone est sensible ? douloureuse ? tendue ? Est-ce que je peux la relâcher ? Qu'est-ce qui se passe si je relâche ? ).


Se faire masser c'est faire appel à l'extérieur pour demander un accompagnement dans cette écoute intérieure (parce que ça ne se fait pas du jour au lendemain ! C'est une posture qui demande à être entraînée, musclée, renouvelée !).


Depuis 39 jours ce soutien extérieur n'est pas disponible et le confinement pousse à l'intérieur... Peut-être que ça frotte, peut-être que ça pique, peut-être que ça ravive une peur viscérale d'être face à toi-même ! Peut-être que ça te file la frousse parce que tu te dis que si tu commences à regarder à l'intérieur, tout va s'effondrer d'un coup ? Qu'une dépression terrible va s'abattre sur toi, que tu vas tout quitter (famille, job, amis etc...) et partir au fin fond de je-sais-pas-où pour faire je-sais-pas-quoi (Hello Drama Queen !) !

Alors soyons clair : oui, se mettre face à soi c'est pas confortable. Oui, y'a des endroit de nous pas clean, des endroits douloureux. Mais y'a aussi d'autres endroits où ça va ! Des parties de toi où c'est stable, solide, beau, émouvant, touchant, joyeux, plein de désir et d'enthousiasme !


Apprendre à se connaître, écouter à l'intérieur de soi, ça veut dire embrasser toutes ces dimensions.

Apprendre à se connaître c'est pas juste pour faire bien, c'est pas pour avoir la satisfaction de faire le tour de soi-même et ensuite rester planté là, au milieu du chemin. Apprendre à se connaître ça sert pas à atteindre la Vérité absolue, ou à percer le mystère de la conscience. Personne ne viendra te donner un diplôme parce que tu fais ce taf là, de travailler sur toi. Cette intimité avec toi elle te sert juste à....te mettre en action pour vivre la vie que tu veux vraiment !!! C'est ça le cadeau !


Mieux te connaître c'est faire des choix qui te ressemble, qui partent de toi, des tes tripes. C'est prendre des décisions qui ne sont pas basés sur des polarités. Par exemple : ma famille est très stricte, rigide et autoritaire / la société de consommation capitaliste c'est de la merde > je ne veux pas faire comme ma famille / je ne veux pas aller dans le sens de la société > je fais l'inverse et je rejette toutes règles et ne donne aucun cadre à ma vie / je vis avec 3 fois rien, je rejette tout ce qui est matériel, vouloir gagner de l'argent c'est mal, je me consacre à une vie spirituelle // Ok. Mais bon, dans l'histoire, y'a rien qui part vraiment de TOI, de ton essence, de ton intimité !!).


Depuis 39 jours, le confinement pousse à l'intérieur, et à l'intérieur de soi. Peut importe la stratégie que tu as adoptée vis à vis de cette situation. Celle-ci est inédite, et personne ne sait quand elle se représentera. Ces 39 jours écoulés sont passés. Définitivement. Pas de rattrapage possible.


Alors, qu'est-ce que tu choisis de faire de ce temps particulier ?

Est-ce que tu fais le choix de la rencontre avec toi ?

C'est comment l'intimité pour toi ?


Je serais ravie de te lire en commentaires et d'échanger avec toi sur le sujet !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout